Vendredi, 18-09-2020
5509837 visiteurs
EducEco sur les réseaux sociaux

 
 Challenge 2019 : résultats et images 
 

 ≡ 
On en parle Vu sur la toile <

Ouest France.fr

Ouest-France / Pays de la Loire / Nantes / Saint-Sébastien-sur-Loire / Archives du mercredi 20-04-2011 Microjoule et Polyjoule : 2 courses pour améliorer leurs records - Saint-Sébastien-sur-Loire mercredi 20 avril 2011


Lundi, au lycée de la Joliverie, en présence de Patrick Bizet, directeur général du lycée, et René Le Gall, directeur de Polytech Nantes, a été dévoilé le programme 2010-2011 pour Microjoule et Polyjoule. Les étudiants sébastiennais du BTS moteur à combustion interne et les étudiants de l’association Polyjoule, détenteurs du record du monde en essence avec 3 771 km/litre et du record du monde en hydrogène à 4 896 km, auront pour tâche de défendre et d’améliorer leurs performances. Les deux équipes ont présenté une saison qui s’articule autour de deux rendez-vous. Le premier se déroulera sur le circuit de Nogaro, dans le Gers, pour le challenge Educ’Eco à Nogaro, du 12 au 14 mai. « C’est une course de mise en jambe », explique Philippe Maindru, l’initiateur du projet Microjoule, à la Joliverie. Pour les pilotes, comme pour les équipes techniques, cette compétition sera l’occasion de tester en grandeur nature les évolutions apportées à l’intersaison. C’est-à-dire aller toujours plus vite, avec la même quantité de carburants. Le deuxième rendez-vous en Allemagne sera le moment phare pour les équipes de Microjoule et Polyjoule. Pour la troisième année consécutive, les étudiants nantais et sébastiennais se rendront à Lausitz (150 km au sud de Berlin) pour disputer le Shell Eco Marathon Européen. Plus grande compétition énergétique au monde, qui se déroulera du 24 au 28 mai. Compte tenu des innovations apportées, les objectifs pour les deux véhicules ont été revus à la hausse : 4 000 km/litre pour Microjoule et son moteur thermique et 6 000 km/litre pour Polyjoule en pile à combustion. « Ce sont des objectifs ambitieux et accessibles », conclut Philippe Maindru.


Forum sur abonnement

Visiteurs, identifiez-vous pour poster vos commentaires
(merci de vous déconnecter à la fin de votre séance)

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]