Vendredi, 18-09-2020
5510353 visiteurs
EducEco sur les réseaux sociaux

 
 Challenge 2019 : résultats et images 
 

 ≡ 
On en parle Vers les médias <

Communiqué de Presse n°3

Début décembre 2011 COMMUNIQUÉ DE PRESSE n°3

www.educeco.net

Mercredi 2 au vendredi 4 mai 2012 sur le circuit de Nogaro (Gers)

J – 12 : Le cap des 70 engagés est franchi avec un tiers de nouveaux établissements !

Il ne reste que 12 jours d’ici au vendredi 17 décembre pour remplir un bulletin d’engagement au 4e Challenge EducEco (2 au 4 mai 2012 sur le circuit de Nogaro). En attendant les adeptes du dernier moment, la barre des 70 engagés a été franchie en même temps que le passage au mois de décembre ! Nul doute, le record de participation sera battu à la plus grande satisfaction des organisateurs de l’Association AD3E tout comme l’est pour eux l’imposante proportion d’un tiers de premières participations.

Quel meilleur encouragement, en effet, pour la pérennité du Challenge EducEco que de voir se côtoyer les « top team » et fidèles à ce type d’épreuve comme le Lycée La Joliverie de Nantes, Polytechnique Nantes, le Lycée Marcel Callo de Redon, l’INSA Lyon ou l’ENSAM Bordeaux ou des revenants comme les Provençaux de l’Association TED (vainqueurs au début des années 2000) avec les « bizuths », tels le Lycée Marcel Sembat de Rouen, l’ITII Haute-Normandie d’Evreux, le Collège Armand Fallières de Mézin dans le Lot-et-Garonne ou encore l’IUT de Nîmes pour n’en citer que quelques uns ou encore la présence de nos amis espagnols et suisses.

Autres aspects statistiques, les niveaux d’enseignements Lycées et Bacs +2/+3 sont légèrement majoritaires devant les Bacs +4/+5 et les Collèges. Les projets optant pour des motorisations électriques ou solaires sont presque aussi nombreux que les plus classiques motorisations thermiques (SP95 ou GPL). A noter les inscriptions de deux projets avec une pile à combustible hydrogène, dont Polytech’ Nantes, vainqueur l’an passé. Le groupe EcoCitadin représente un quart des engagés… seulement !

Reste donc 12 jours pour faire basculer ou non quelques unes de ces statistiques…

En 2013 : fusion des catégories solaires et tout électriques

Fort de ces encouragements marqués, AD3E pense déjà à l’édition 2013 ! Soucieux de maintenir une compétition stimulante et pertinente dans le cadre des développements futurs de l’automobile, nous prévoyons pour l’édition 2013 du Challenge EducEco un changement majeur du règlement concernant les véhicules électriques. Il s’agit de la fusion des catégories solaires et tout électriques en une seule nouvelle catégorie électrique dans laquelle l’utilisation de panneaux solaires d’appoint sera autorisée dans les limites suivantes :

• Panneaux mono ou poly-cristallins uniquement, à l’exclusion de panneaux triple jonction type arséniure de galium (1)

• Une taille maximum de 0.25 m2 (soit 15 cellules de 5 x5 pouces) pour les véhicules prototypes ou de 1.0 m2 (soit 60 cellules de 5x5 pouces) pour les véhicules EcoCitadins. (2)

• Les panneaux devront faire partie intégrante de la carrosserie du véhicule, leur intégration dans un aileron ou un béquet aérodynamique n’étant pas autorisée. C’est en étant conscients du temps nécessaire pour adapter les véhicules existants que ce nouveau règlement n’entrera en vigueur qu’en 2013. En revanche, nous encourageons les équipes prévoyant de développer un nouveau véhicule à le concevoir d’ores et déjà en fonction de ces nouvelles règles et de le présenter dès 2012 en démonstration, mais avec la possibilité de concourir en parallèle dans la catégorie tout électrique. Dans ce cas, la contribution des panneaux solaires ne sera pas comptabilisée pour le classement. (3)

En attendant ces perspectives passionnantes, tout est mis en place pour faire une belle fête de ce 4e Challenge EducEco dont la liste définitive des participants sera communiquée courant janvier.

Contacts :

Jean-Paul CHASSAING Président AD3E Tel : 06 12 19 79 00
Laurence BERTAUT Presse Tel : 01 49 04 15 40
JPEG - 8.6 ko
JPEG - 6.9 ko

Toutes les informations complémentaires régulièrement actualisées sont disponibles sur notre nouveau site www.educeco.net

D’ores et déjà, les journalistes désirant assister au 4e Challenge EducEco, ceux, par exemple, souhaitant suivre les performances des concurrents de leur zone de diffusion, peuvent contacter Autosur et l’équipe d’AD3E qui seront heureux de les accueillir dans le Gers.

RENVOIS

(1) Les panneaux triple jonction, utilisés pour les satellites, s’avèrent beaucoup trop onéreux pour envisager une utilisation automobile. Leur utilisation dans le Challenge EducEco apporterait par ailleurs une distorsion trop grande entre les équipes, selon leurs moyens financiers.

(2) Si l’on se base sur les résultats 2011, le meilleur proto a consommé 120 000 joules et le meilleur EcoCitadin 500 000 joules. Sachant que la course dure aux environs de 50 mn, c’est à dire 3000 secondes, le prototype absorbe une puissance moyenne de 40 W et l’EcoCitadin de 166 W. Une cellule classique de 5x5 pouces (1.5 dm²) produit en fonction de sa qualité, de son orientation, de l’heure et du lieu où on l’ensoleille une puissance instantanée typique de 1.5 à 2 W. Afin de garder une marge évitant un résultat consommation-production négatif, on peut fixer une puissance moyenne de production de 30 watt maximum pour les prototypes et 120 watt pour les EcoCitadins, et la taille autorisée maximum des panneaux solaire devrait être de 15 cellules pour les véhicules prototypes (0.242 m²) et 60 cellules pour les véhicules EcoCitadins (0.968 m²).

(3) Cela devrait permettre de générer quelques chiffres pour valider les estimations ci-dessus