Vendredi, 18-09-2020
5509514 visiteurs
EducEco sur les réseaux sociaux

 
 Challenge 2019 : résultats et images 
 

 ≡ 
On en parle Vu sur la toile <

Design futuriste pour véhicules écocitadins : des concepts pour EducEco ou EducEco pour de nouveaux concepts ?

9 septembre 2012 | Par Anja François RANDRIAVANIAINA - Source : Tom’s Guide FR oRo ou la voiture électrique de demain

Les designers ne manquent pas d’imagination lorsqu’il s’agit de l’environnement. Pour exploiter les énergies renouvelables, voici un concept de véhicule faisant l’impasse sur le carburant fossile.

Dénommé oRo, ce concept de véhicule électrique est sorti tout droit de l’imagination du designer You Yin Ting. S’inspirant d’un fauteuil à bascule, oRo possède une allure moderne. Avec sa taille assez compacte, ce véhicule à deux roues convient pour une utilisation professionnelle ou personnelle selon les besoins de son propriétaire. Pratique en milieu urbain, oRo est doté d’un design aérodynamique équipé de deux roues : l’une se situant sous le siège du conducteur et l’autre à l’arrière. Il est également possible de rétracter ou d’étendre la roue arrière du véhicule pour plus de confort ou pour économiser de l’espace. Un bon point pour ne plus avoir de difficulté à trouver une place dans le parking. Doté d’un panneau de tachymètre numérique, Oro se distingue par sa facilité de conduite. Un détail qui ne passe pas inaperçu : les roues de l’engin émet de la lumière lorsqu’il roule dans l’obscurité.

Plutôt agréable à voir, on ignore si oRo dépassera le stade de concept.

E-Go2, une voiture publique ultra compacte 23 avril 2012 | Par Anja François RANDRIAVANIAINA - Source : Tom’s Guide FR

Dans le futur, les voitures qui roulent avec du carburant fossile ne seront plus à la fête. Pour se déplacer dans les grandes villes de demain, le designer Jan Dedek propose donc le concept E-Go2.

E-Go2 est un véhicule électrique futuriste conçu non seulement pour rendre les villes plus saines mais également pour éviter la congestion. E-Go2 possède une taille ultra compacte. Il possède deux roues et accueille une seule personne à la fois. Le volume de son habitacle est d’un mètre cube. Il s’agit d’un véhicule public, prévu pour la location uniquement. Des points « Rent&Go » sont installés à plusieurs endroits de la ville, les clients n’ont qu’à s’y rendre avec leurs cartes de crédit pour louer un E-Go2. Ils sont ensuite tenus de rendre la voiture au Rent&Go le plus proche lorsqu’ils ont fini de l’utiliser.

Dans le même registre que les concepts E-Vul et Mobi, E-Go2 se présente comme l’autolib de demain. Il faudra néanmoins attendre un bon bout de temps avant de voir ce genre de véhicule.

10 décembre 2011 | Par Anja François RANDRIAVANIAINA - Source : Tom’s Guide FR

Lucky Punk, la voiture de course de 2055

Lucky Punk est un concept de voiture de course venu tout droit du futur, de l’an 2055 pour être exact. Selon André Costa, à cette époque, le développement des armes sera prohibé et les voitures de courses seront détournées par les chercheurs spécialisés dans l’armement afin de continuer leur activité secrètement. Lucky Punk appartient à l’équipe britannique Lucky Team 21 et fait partie des rares voitures de courses ayant échappé au système tyrannique des développeurs d’armes. Il s’agit d’une voiture compacte et légère. Elle possède une suspension réglable et adaptable qui en fait un véhicule tout-terrain. Lucky Punk embarque un moteur magnétique avec ses quatre roues motrices.

Le conducteur bénéficie d’une vue panoramique car la carrosserie du véhicule est translucide de l’intérieur. Côté design, le véhicule est naturellement futuriste et mélange la culture de la compétition automobile avec la culture punk.

11 décembre 2011 | Par Anja François RANDRIAVANIAINA - Source : Tom’s Guide FR

Smart 341 Parkour, une citadine qui a du chien

Lors du LA Design Challenge 2011, les designers ne se contentaient plus de présenter un concept prometteur bardé de fonctionnalités novatrices et flanqué d’un design attrayant. Les concepts devaient avoir leurs propres histoires. La Smart 341 Parkour a marqué les esprits lors de ce concours.

Smart 341 Parkour est un concept qu’un trio de designers prévoit pour Mercedes-Benz. Compacte et résolument stylée, cette citadine à l’allure futuriste et sympathique s’avère être un véhicule des plus pratiques pour les résidants d’une grande ville. Smart 341 Parkour possède une cabine monoplace et une partie de sa coque est transparente offrant une vue à 180 degrés au conducteur. Pour la petite histoire, Smart 341 Parkour est le véhicule d’une jeune journaliste nommé Annie, désireuse de dénicher un article qui fera la une afin de donner un tremplin sa carrière. Dans sa ville nommée Cantpark City, Annie fait bon usage des fonctionnalités de sa voiture pour réussir son investigation. Capable de voler et de rouler à la verticale le long des gratte-ciels, le véhicule est évidemment la pièce-maîtresse de l’histoire.

Sylvain Wehnert, Emiel Burki et Phillipp Haban sont les concepteurs de ce véhicule hors norme. La Smart 341 Parkour a remporté le concours devant un jury composé de professionnels du design.

9 décembre 2011 | Par Anja François RANDRIAVANIAINA - Source : Tom’s Guide FR http://www.tomsguide.fr/actualite/t...

MOBI, l’autolib du futur ?

Le designer indien Ajinkya Yadav n’arrête pas d’imaginer des concepts de moyens de transports pratiques pour sa ville : Mumbai. Après Water Transport, le bus aquatique, il dévoile MOBI, l’autolib indien de l’an 2030.

La ville surpeuplée a certes besoin de revoir ses moyens de transports publics compte tenu de la congestion et de la pollution atmosphérique causée par un important volume de CO2 rejeté. Le concept MOBI est apparemment capable de remédier à tout cela. Tout d’abord, il s’agit d’une voiture citadine des plus compactes possédant une seule place. Le véhicule individuel affiche un design moderne et relativement simple. Sa carrosserie légère est supportée par trois roues dont deux à l’avant. La roue arrière est connectée au siège pour plus d’ergonomie dixit le designer. MOBI roule avec un moteur à pile à combustible. Le véhicule est accessible à tout public et les utilisateurs doivent parapher un contrat de location avant de pouvoir l’utiliser.

MOBI peut interagir avec une tablette et un smartphone. Les systèmes d’exploitation de ces appareils fournissent l’interface utilisateur du véhicule. Le projet nécessite une collaboration avec un développeur d’OS (Android ou iOS), un fabricant automobile (TATA ou Honda), ainsi qu’une compagnie téléphonique (Vodafone).

http://www.tomsguide.fr/actualite/t...

lundi 5 décembre 2011 18:10 GMT

La Renault Twizy en vitrine chez Colette Gizmodo

A partir d’aujourd’hui - et ce jusqu’à samedi 10/12 - la Twizy de Renault est exposée en avant première mondiale dans la vitrine du magasin Colette, 213 rue Saint-Honoré à Paris. L’occasion de découvrir ce quadricycle étonnant mais réussi.

Pour Colette il s’agit d’un ORNI, objet roulant non identifié, pour Renault, c’est le premier bi-place urbain 100% électrique. Quoiqu’il en soit la Twizy représente l’avenir de l’automobile et s’apprête à révolutionner les déplacements urbains.

Plus petit qu’une Smart (2.337 x 1.191 x 1.461 mm ; longueur x largeur x hauteur), ce quadricycle électrique est décliné en deux versions. La première est équipée d’un moteur 4 kW et d’un couple de 33 Nm. Elle peut atteindre 45 km/h et se conduire sans permis. L’autre, plus puissante, atteint une vitesse maximale de 80 km/h grâce à un moteur 13 kW et un couple de 57 Nm. Un permis B est nécessaire pour s’en servir.

La batterie au lithium-ion est en revanche la même pour les deux modèles. Après une charge complète de 3h30 (80% en 3h), la Twizy est capable de parcourir environ 100 km. La recharge s’effectue ensuite sur une prise classique de 220 V à partir d’un câble rangé à l’avant du véhicule mesurant environ 3 mètres.

Disponible avec ou sans porte, la Renault Twizy sera commercialisée en mars 2012 à partir de 6990 euros pour le modèle limité à 45 km/h et 7690 euros pour la version plus puissante.

27 novembre 2011 | Par Anja François RANDRIAVANIAINA - Source : Tom’s Guide FR

Microcommuter, la compacte futuriste de Honda

Parmi les nouveaux concepts du salon automobile de Tokyo figure la Honda Microcommuter. Il s’agit d’une voiture compacte conçue pour les déplacements urbains dans les métropoles de demain. Après Renault, Audi, Volkswagen et consorts, Honda suit la tendance compacte moderne. Le véhicule possède un design tout bonnement futuriste. Les concepteurs ont probablement été inspirés par des films de science-fiction. La carrosserie du véhicule est en fait un écran numérique capable d’afficher des messages ou des motifs. Large de 1,25 m et haute de 1,45 m, elle possède une seule place et des joysticks en lieu et place du traditionnel volant. Son moteur électrique est alimenté par batterie lithium-ion qui lui confère une vitesse maximale de 60 km/h et une autonomie de 60 km. Dernier détail majeur, la Honda Microcommuter est capable d’embarquer la fameuse moto compacte Motor Compo du fabricant japonais. Il s’agit pour le moment d’un concept.

27 novembre 2011 | Par Anja François RANDRIAVANIAINA - Source : Tom’s Guide FR

Une voiture futuriste écologique dotée d’une intelligence artificielle

Pour le designer australien Charles Attaray, la voiture de demain sera tout simplement dotée d’une intelligence artificielle. Il a illustré sa vision par l’intermédiaire d’un concept qu’il a baptisé Autonomous Travel Pod. Il s’agit d’une voiture au design et à l’allure résolument futuristes qui n’a pas grand-chose en commun avec les véhicules de notre époque. Tout d’abord, elle possède une taille assez fine. Sa largeur équivaut la moitié de celle d’une voiture ordinaire. Son pare-brise semble opaque vu de l’extérieur et ne fait qu’un avec le toit. Il est également pourvu de cellules photovoltaïques alimentant le véhicule. Il peut également être chargé par transfert d’énergie. L’engin est donc écologique. Sa carrosserie est ultra légère et biodégradable. Autonomous Travel Pod est bardé de capteurs en tout genre : micro-ondes, radar, lidar et infrarouge entre autres. Ils scannent la route et tous ses éléments dans un rayon de 200m et permettent d’éviter les collisions. Un ordinateur à bord et un écran doté de la réalité augmentée sont à la disposition du conducteur.

15 novembre 2011 | Par Anja François RANDRIAVANIAINA - Source : Tom’s Guide FR

Uno, la citadine version solo

Image : uno-personal-electric-vehicle-by-angel-sanchez-vargaz1

Le concepteur Angel Sánches Vargas, un habitué des concepts de voitures futuristes, revient à la charge avec une « mini-citadine » assez originale. Baptisé Uno, le véhicule porte assez bien son nom. Monoplace, c’est vraisemblablement un savant mélange entre une voiture compacte et un kart. Sans toit mais occupant très peu de place, il semble convenir aux habitants des grandes villes qui sont très mobiles. La taille d’Uno permet à son conducteur de se faufiler entre les voitures et éviter les embouteillages. Trouver un endroit où se garer devient également plus facile. À défaut de tableau de bord, la voiturette est équipée d’un casque high-tech que doit porter le conducteur pour l’aide à la conduite.

Synchronisé avec le véhicule, le casque affiche devant les yeux de son conducteur les informations tels que la vitesse, le niveau de la batterie électrique ou encore le GPS. Voilà un concept sécuritaire qui incite intelligemment au port du casque.

14 novembre 2011 | Par Anja François RANDRIAVANIAINA - Source : Tom’s Guide FR

Suzuki Q, une citadine ultra-compacte

La liste des voitures compactes prévues pour les grandes villes de demain est garnie de concepts assez intéressants. Récemment, le fabricant japonais Suzuki a suivi l’exemple de Renault, Opel, Volkswagen et consorts avec une citadine des plus compactes. Cette voiture est baptisée tout simplement Q. À mi-chemin entre les compactes actuelles et les motos à toits, le véhicule est plutôt fin pour une voiture. Sa largeur n’est que de 1,30 mètre pour 2,50 mètres de longueur et 1,65 mètre de hauteur. Avec sa taille moindre, la Suzuki Q devrait être capable de se faufiler entre les voitures aisément. Elle peut également se garer presque partout. Q affiche un design urbain et moderne. Quant à l’intérieur, l’habitacle est assez attrayant. La voiture peut embarquer deux personnes tout au plus et en tandem. Sa chaise arrière peut être rangée si le conducteur a besoin d’espace ou d’un coffre. À noter que la voiture est 100% électrique et possède une autonomie de 50 km. Seuls points négatifs : le châssis est plutôt bas même pour un véhicule censé rouler en ville uniquement et la vitesse maximale est limitée à 60 km/h.

17 octobre 2011 | Par Anja François RANDRIAVANIAINA - Source : Tom’s Guide FR

Crab, la voiture jouet

Image : crab-urban-vehicle-by-andrea-filogonio1

Si Renaut Twizzy, Opel Rak E et autres VW Nils sont des véhicules compacts conçus pour demain, voici à quoi pourrait ressembler la citadine urbaine dans un futur plus lointain. Effectivement, le designer transalpin Andrea Filogonio d’AF Smart Design a imaginé un concept de véhicule compact adapté, selon lui, aux métropoles du futur. L’engin est baptisé Crab et ce n’est guère étonnant lorsqu’on sait que le véhicule peut également se déplacer latéralement. De forme sphérique, le cockpit ressemble à une capsule venue d’ailleurs et le véhicule possède trois roues. Les trois roues ne supportent pas physiquement le châssis mais celui-ci flotte sans aucun support visible grâce à un champ magnétique. Chacune des trois roues possède son propre moteur électrique, son propre système de freinage et sa propre suspension. Crab possède une seule place, celle du conducteur. La « carapace » du véhicule est à la fois légère et hyper robuste, tout comme la carapace du crustacé. Crab affiche un design élégant et minimaliste. Dernier détail, la hauteur du véhicule peut être ajustée.

http://www.tomsguide.fr/actualite/t...

Forum sur abonnement

Visiteurs, identifiez-vous pour poster vos commentaires
(merci de vous déconnecter à la fin de votre séance)

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]