Mercredi, 05-08-2020
4744847 visiteurs
EducEco sur les réseaux sociaux

 
 Challenge 2019 : résultats et images 
 

 ≡ 
Technique Motorisation électrique <

Plan d’action pour améliorer les procédures de mesures des énergies électriques.

Plan d’action de l’AD3E pour améliorer les procédures de mesures des énergies électriques.

Pour cette année 2012, l’AD3E a décidé de porter une attention particulière à la mesure de l’énergie électrique concernant les véhicules tout-électriques, électriques-solaires et éventuellement hybrides, d’autant que pour le Challenge 2012, une soixantaine de véhicules est concernée.

Le bilan réalisé à la suite des observations portées par les équipes et les bénévoles du pôle technique pour les Challenges 2010 et 2011 fait apparaître :

  • un flux trop réduit de véhicules au poste dédié aux mesures des énergies électriques, ce qui entraine un temps d’attente trop important ;
  • la mise à l’écart de joulemètres dégradés au cours de la compétition ;
  • quelques incompréhensions sur le principe de la mesure de l’énergie électrique et du calcul des performances des véhicules de la part de certaines équipes.

Trois axes de travail et d’amélioration sont fixés :

  • réduire le temps d’attente des véhicules au poste de mesure des énergies électriques ;
  • circonscrire la destruction des joulemètres ;
  • définir le champ d’application des joulemètres et publier les procédures de calcul des performances à partir des données de ces joulemètres.

Réduire le temps d’attente

    • doubler le poste de mesure des énergies électriques ;
    • automatiser la saisie, les calculs avec les joulemètres actuels ;
    • utiliser de nouveaux joulemètres.

Circonscrire la destruction des joulemètres

  • Cause 1 : Une mauvaise conception du schéma, donc de l’équipement qui intègre des variateurs mal adaptés ou non configurés pour limiter le courant.
    • respecter l’article 82 du Règlement 2012. (pic maximum courant de 100 A)
  • Cause 2 : Une réalisation des connexions du circuit de puissance mal effectuée qui engendre des pics de courant aléatoires, (nous en avons relevé jusqu’à 180 A !).
    • respecter l’article 71 du Réglement 2012
  • Cause 3 : Un mauvais branchement du joulemètre (sens).
    • respecter l’article 80 du Règlement 2012 en utilisant des connecteurs à détrompage type EC5 (voir article correspondant).
  • Cause 4 : Des courants et tensions transitoires générés au moment du raccordement du joulemètre. Les contrôleurs respecteront la procédure suivante :
    • interrompre les circuits alimentés par la batterie ;
    • interrompre les circuits des modules solaires ou les couvrir ;
    • brancher ou débrancher le (les) joulemètres (les connecteurs sont détrompés) ;
    • établir le circuit alimenté par la batterie ;
    • découvrir ou établir le circuit alimenté par les modules solaires.

Préciser le champ d’application des joulemètres et Publier les procédures de mesure et de calcul

Une commission de travail a été constituée à l’initiative de l’AD3E. Elle réunit des experts (enseignants, membres de l’AD3E, entreprises) autour du Directeur Technique du Challenge EducEco pour tester 4 joulemètres présélectionnés. Il s’agit :

    • d’apprécier la précision des appareils présélectionnés ;
    • de définir leurs plages de fonctionnement (courant, tension, énergie, fréquence d’échantillonnage, temps d’enregistrement, mode d’acquisition des données) ;
    • de choisir le ou les joulemètres adaptés au champ d’utilisation recherché.

Les résultats seront communiqués dans le courant du premier trimestre 2012. A cette occasion l’AD3E publiera les éléments concernant le calcul des performances des véhicules à motorisation électrique à partir des données des joulemètres.