Vendredi, 18-09-2020
5509310 visiteurs
EducEco sur les réseaux sociaux

 
 Challenge 2019 : résultats et images 
 

 ≡ 
On en parle Vers les médias <

Communiqué de presse N°4

Lundi 2 janvier 2012

COMMUNIQUÉ DE PRESSE n°4

4e Challenge

Mercredi 2 au vendredi 4 mai 2012 sur le circuit de Nogaro (Gers) Sur la ligne de départ

119 concurrents et leurs projets innovants

Ils étaient une quarantaine en mai 2009 à participer au 1er Challenge EducEco en faisant confiance aux bénévoles de l’association AD3E pour faire perdurer en France l’esprit et les projets d’une épreuve à la moindre consommation devenue mythique. A l’orée de 2012, alors que les engagements sont clos et à quatre mois du 4e Challenge EducEco sur le circuit de Nogaro, peut-on dire que le pari est gagné ? L’inscription de 119 équipes aux projets résolument innovants en est une preuve tangible (74 en 2011). La part des « nouveaux », des premières participations, est importante et très encourageante (40) puisque l’on compte parmi eux le retour de quelques uns des concurrents habitués de ce type d’épreuve… et non des moindres (TED, ESTACA…). Le paysage serait encore plus beau si AD3E avait les moyens de cette ambition. Pour l’heure, ils restent faibles malgré le soutien d’un Club de Partenaires, pour la plupart touchant au monde de l’automobile, dont la liste exhaustive figure au bas de ce communiqué. Qu’ils soient remerciés de cette confiance, mais, bien sûr, l’arrivée d’une firme éponyme serait la bienvenue !

Du Collège à l’université

Deux des principales caractéristiques du panel d’engagés sont la couverture nationale des établissements (en y ajoutant 9 espagnols, 1 hongrois, 1 marocain et 1 suisse) et le parfait éventail des niveaux d’enseignement du Collège à l’Université. Pour exemple, les jeunes collégiens du Rhuys de Sarzeau (Morbihan), néophytes de l’épreuve, vont pouvoir comparer leur projet avec celui des futurs ingénieurs de Sup’Aero à Toulouse voire avec les « maîtres de la discipline » du Lycée La Joliverie de Nantes. Telle est la magie du Challenge EducEco !

Notons que si les Sudistes sont majoritaires (Gers oblige !), l’Ouest, le Centre et l’Ile-de-France sont également fort bien représentés. Notons encore l’arrivée d’établissements du Nord, de l’Est et de Rhône-Alpes.

La course à l’innovation

Entre les petits prototypes aux performances étonnantes (record à Nogaro proche des 4 000 km avec un litre de SP 95) et les EcoCitadins proches d’un véhicule prêt à rouler en ville, la balance est toujours en faveur des premiers (certains progressent régulièrement depuis plus de vingt ans !). Le score : 90 contre 25. Nul doute, malgré tout, que l’avenir est au second groupe en espérant bien voir ces EcoCitadins s’affronter un jour sur leur terrain de prédilection : la ville.

En complément à ce plateau, 4 véhicules ont été admis dans le Groupe Démonstration qui ne sera pas le moins innovant... Car l’innovation est bien le maître mot pour ces quelque 2 000 élèves, étudiants et leurs enseignants dans la réalisation ou l’amélioration de leurs projets pédagogiques. Un travail pour lequel l’esprit de compétition est permanent, le but final, leur objectif, étant bien de participer à une vraie course fut-elle à la moindre consommation d’énergie.

A la recherche d’une mobilité durable

Dans leurs projets, les concurrents du 4e Challenge EducEco explorent de nouvelles solutions afin de trouver des réponses à la problématique de la mobilité durable. La majorité des motorisations, surtout celles des prototypes, restent à combustion interne avec la volonté d’optimiser l’utilisation du carburant fossile sans plomb de 95 d’octane, du GPL ou de l’éthanol (55). Nombre sont pourtant ceux qui travaillent soit sur d’autres carburants (pile à hydrogène (2), voire produit à base de graisse de canard !), soit sur d’autres motorisations, essentiellement électriques (35) ou solaires (21). AD3E fut la première à autoriser et à encourager l’énergie électrique dans le Challenge. Enfin, 5 équipes se lancent sur une motorisation hybride. Quel bel éventail d’axes de recherche d’une mobilité durable !

Toute l’équipe d’AD3E avec sa centaine de bénévoles issus de divers champs professionnels, notre Club de partenaires, sponsors ou mécènes, attendent avec impatience les 119 concurrents début mai sur le circuit de Nogaro. Dès aujourd’hui, AD3E innove aussi en lançant une phrase pour accompagner le logo du Challenge EducEco. Une phrase thématique pour synthétiser toute la richesse de l’épreuve :

De l’école à l’université

La course à l’innovation pour une mobilité durable

qui peut se décliner à l’international en langue anglaise

From school to university

The race for innovation towards sustainable mobility

Telles sont les trois idées (les « intertitres ») de ce communiqué n°4 du Challenge EducEco…

Les trois premiers communiqués de presse comme de nombreux autres renseignements sur le Challenge sont en ligne sur notre site www.educeco.net

Bonne lecture, bonne année 2012 et rendez-vous à Nogaro pour le 4e Challenge EducEco.

Contacts :

Jean-Paul CHASSAING Président AD3E Tel : 06 12 19 79 00
Laurence BERTAUT Presse Tel : 01 49 04 15 40
JPEG - 8.6 ko
JPEG - 6.9 ko

D’ores et déjà, les journalistes désirant assister au 4e Challenge EducEco, ceux, par exemple, souhaitant suivre les performances des concurrents de leur zone de diffusion, peuvent contacter Autosur et l’équipe d’AD3E qui seront heureux de les accueillir dans le Gers.